30 C
France
mardi 16 avril 2024

Chirurgie de la cataracte : Keranova présente une nouvelle technologie appelée FemtoMatrix

A lire

Keranova*, société spécialisée dans la création d’instruments chirurgicaux pour le domaine de l’ophtalmologie, a annoncé la conclusion d’essais cliniques dans le domaine réglementaire pour FemtoMatrix, son laser robotisé, qui promet d’être une amélioration significative de la chirurgie de la cataracte.

C’est la première fois qu’une technique chirurgicale entièrement nouvelle, la photoémulsification, est utilisée, ce qui constitue une avancée significative dans la chirurgie de la cataracte depuis l’invention de la phacoémulsification à la fin des années 1980. Les résultats sont particulièrement favorables et profiteront aussi bien aux chirurgiens qu’aux patients. Explications.
La société Keranova a mené une expérience à l’issue du 2e trimestre 2022 en République tchèque sur un total de 54 patients. L’œil opposé à chaque patient a été traité par phacoémulsification afin de servir de témoin.

L’étude a démontré que grâce à la technologie FemtoMatrix, les ultrasons peuvent être éliminés dans la majorité des cas chez un patient normal, ou au minimum significativement diminué.

Les chirurgiens seront en mesure de réaliser des opérations de la cataracte parfaitement calibrées, éliminant ainsi les risques liés à l’utilisation des ultrasons pendant le processus de phacoémulsification.

Vous avez besoin d’une opération de la cataracte ? Êtes-vous bien couverts par votre mutuelle pour ce type de soins ?

chirurgie de la cataracte par phacoémulsification

Grâce à cette nouvelle technologie, « ils peuvent désormais opérer sans ultrasons de façon aussi efficace qu’avec les techniques actuelles et avec une précision accrue et des risques réduits d’altération de la cornée ou de l’iris, de ruptures capsulaires ou d’effets indésirables sur la rétine, le tout en gardant le même temps opératoire », précise le communiqué de presse de Keranova.

Les patients (94 millions dans le monde et dont le nombre devrait augmenter avec le vieillissement de la population) sont susceptibles de bénéficier d’une opération plus sûre et moins dépendante du chirurgien, avec des résultats plus fiables.

Concrètement, ce laser permet une véritable photoémulsification des lentilles, au lieu d’une simple prédécoupe en bâtonnets ou en quartiers, comme le proposent les appareils actuels.

Ce système permet un ajustement précis et automatisé de la position du laser en tous points du cristallin. L’utilisation d’un robot chirurgical simplifie le processus. Facile et rapide à déplacer, le dispositif s’intègre facilement dans la zone d’opération, supprimant la nécessité de déplacer le chirurgien ainsi que le patient pendant l’intervention.

« Ces résultats exceptionnels, obtenus après six ans de travail intensif, vont permettre à Keranova de proposer sous peu la technologie de PhotoEmulsification aux chirurgiens. Ce sera la troisième génération de technique chirurgicale pour la cataracte, après l’extraction extracapsulaire et la phacoémulsification », déclare Fabrice Romano, PDG et fondateur de Keranova.

Il ajoute : « nous serons donc les premiers à fournir aux chirurgiens un dispositif médical conforme aux standards actuels de la technologie appliqués à la chirurgie de la cataracte, avec un laser ultrarapide, un élément modifiant le laser issu de la photonique, un robot, une intelligence artificielle qui ajuste automatiquement l’énergie et une fibre. En un mot, un dispositif qui utilise les technologies d’aujourd’hui au bénéfice des patients atteints de cataracte. »

La stratégie innovante de l’entreprise vise à révolutionner la chirurgie de la cataracte en limitant les procédures manuelles au profit de la précision et de l’automatisation afin d’augmenter la reproductibilité et de diminuer le risque de complications.

« Les résultats sont extrêmement prometteurs : le dispositif FemtoMatrix a montré qu’il était sûr pour réaliser une chirurgie laser de la cataracte sans phacoémulsification, en moins de huit minutes dans une seule et même salle d’opération, ce qui est impossible avec les techniques actuelles », ajoute le Dr Damien Gatinel, chef du service de chirurgie réfractive et du segment antérieur à la Fondation Rothschild (Paris) et membre du comité scientifique de Keranova.

L’objectif de Keranova est d’obtenir l’approbation du marquage CE pour son dispositif d’ici à 2023 ; cela permettra de faire la publicité de la version initiale de la FemtoMatrix.

*Keranova crée des dispositifs de chirurgie oculaire de nouvelle génération avec une technologie basée sur la photonique pour des lasers médicaux ultrarapides.

Traiter la cataracte, une opération devenue bénigne en France

La cataracte est l’une des pathologies oculaires les plus fréquentes chez les personnes âgées, touchant près de 20 % des plus de 65 ans et 50 % des plus de 80 ans.

  La téléassistance pour senior : une solution pour vieillir en toute sécurité

Cette maladie se traduit par une opacification progressive du cristallin de l’œil, entraînant une baisse de l’acuité visuelle et une gêne dans la vie quotidienne.

Heureusement, grâce aux avancées chirurgicales et aux implants intraoculaires, la chirurgie de la cataracte est devenue une intervention ophtalmologique courante et efficace. En France, près de 600 000 opérations de la cataracte sont réalisées chaque année, sous anesthésie locale et en ambulatoire dans la plupart des cas.

Cette intervention permet de corriger d’autres problèmes optiques tels que :

  • l’astigmatisme,
  • la myopie,
  • l’hypermétropie,
  • la presbytie.

La chirurgie de la cataracte est-elle remboursée par la Sécurité Sociale ?

La chirurgie de la cataracte est prise en charge par l’Assurance Maladie en France.

Les frais liés à l’intervention chirurgicale, à l’anesthésie et aux implants intraoculaires sont remboursés, sous réserve de respecter les conditions de prise en charge de la sécurité sociale. Les patients doivent être atteints d’une cataracte avérée, avec une baisse significative de l’acuité visuelle, et doivent avoir une prescription médicale pour l’opération.

Le tarif de remboursement est fixé par la Sécurité Sociale et peut varier en fonction de l’âge, de l’état de santé et du type d’implant choisi. Les patients peuvent souscrire une assurance complémentaire santé pour couvrir les frais non pris en charge par l’Assurance Maladie.

Est-il possible de subir une opération de la cataracte sur les deux yeux simultanément ?

Cette technique est appelée « chirurgie bilatérale simultanée de la cataracte« . Elle permet de réduire le nombre de visites chez le médecin et d’obtenir une amélioration rapide de la vision.

  Les différentes formes d’abus de faiblesse sur les seniors

Cette option n’est pas recommandée pour tous les patients, car elle comporte certains risques. Les ophtalmologistes proposent cette option aux patients en fonction de leur état de santé général, de leur âge et de l’état de leurs yeux. Avant de prendre cette décision, il est conseillé de discuter avec son médecin de cette option pour savoir si elle convient à sa situation personnelle.

Comment se déroule l’opération de la cataracte et est-elle douloureuse ?

L’opération de la cataracte est une intervention chirurgicale qui consiste à remplacer le cristallin opacifié par une lentille intraoculaire transparente. Cette opération est généralement réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale par collyre, ce qui signifie que le patient rentre chez lui le jour même de l’opération.

L’ophtalmologiste pratique une petite incision dans la cornée pour accéder au cristallin. Il fragmente ensuite la cataracte et la retire à l’aide d’une sonde à ultrasons. La lentille intraoculaire est alors insérée dans l’œil.

Cette intervention ne provoque pas de douleur, mais peut entraîner une gêne ou une sensation de pression.

Après l’opération, le patient peut ressentir une légère irritation, une rougeur ou un larmoiement. Dans les jours suivants, des collyres sont prescrits pour éviter toute infection et favoriser la cicatrisation. Il faut scrupuleusement suivre les recommandations postopératoires de l’ophtalmologue. En cas de doute ou de symptômes anormaux, il est recommandé de contacter immédiatement son ophtalmologiste.

La chirurgie de la cataracte est une opération courante et sûre qui permet de restaurer la vision de près et de loin et de réduire les risques de pathologies oculaires, telles que le glaucome ou le décollement de rétine.

  Revalorisation des petites pensions publiée au Journal Officiel dans le cadre de la réforme des retraites
Notre partenaire