30 C
France
mardi 16 avril 2024

Aménager son logement quand on est sénior

A lire

Avez-vous construit cette maison ou y avez-vous emménagé il y a un moment ?

Vous pensez que l’agencement est bien pensé, mais vos besoins évoluent avec le temps. À mesure que nous vieillissons, nos besoins en matière de logement changent. Un homme de 65 ans vivant seul à des exigences différentes de celles d’un couple dans la trentaine.

Pour cette raison, nous devons comprendre que les besoins évoluent et de s’adapter en conséquence.

Vieillissement de la population en France, un enjeu sociétal majeur

Le vieillissement de la population est une réalité en France et aménager son logement devient un enjeu majeur pour les aînés.

En effet, selon les chiffres de l’INSEE, en 2020, près de 20 % de la population a plus de 65 ans et ce taux devrait augmenter à 30 % d’ici à 2060. Avec cette évolution démographique, les personnes âgées dépendantes sont de plus en plus nombreuses et doivent être accompagnées dans leur maintien à domicile en toute sécurité.

Pour cela, le Conseil Départemental propose des aides financières telles que l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) pour permettre aux aînés de rester le plus longtemps possible chez eux.

Les services d’aide à domicile, d’aide ménagère et de téléassistance sont aussi mis à disposition pour répondre aux besoins de chacun.

L’aménagement du domicile des personnes en situation de handicap ou atteintes de la maladie d’Alzheimer doit être pensé de manière spécifique pour assurer une sécurité optimale. Des équipements tels qu’un fauteuil roulant, une baignoire adaptée ou une téléassistance peuvent être installés pour permettre aux seniors de vivre chez eux en toute sécurité.

Un risque accru de chute entraîne des séjours prolongés à l’hôpital.

À mesure que les gens vieillissent, leur sens de l’équilibre diminue et les marques sur les objets courants peuvent changer. Une personne âgée sur deux victimes d’une chute se retrouve à l’hôpital ou avec un handicap important.

  Comment installer un monte-escalier extérieur pour faciliter l'accès à votre maison ?

Pour éviter que cela ne se produise, il est recommandé aux personnes âgées d’aménager leur logement en fonction de leurs limites. Cela les aide à éviter de se retrouver dans un établissement de soins sans leur consentement, ce qui se produirait probablement s’ils ne procédaient pas à ces ajustements.

Les conséquences des chutes à domicile pour les personnes âgées sont une dure réalité qui nous rappelle la difficulté d’accepter la perte d’autonomie.

De l’aide pour prendre des dispositions est nécessaire pour y parvenir.

Le coût d’adaptation d’un logement pour une personne âgée peut être important. Pour réduire le stress lié au paiement de plusieurs factures importantes, pensez à demander l’aide de la Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (Carsat). Ce système de soutien est semblable à un système de prêts qui vous permet de commencer de grandes améliorations sans vous soucier de rembourser plusieurs factures.

De plus, contactez l’Agence nationale de l’habitat, l’Anah, pour voir si elle peut vous aider dans votre adaptation. Ils peuvent être en mesure d’offrir un soutien sous forme de prêts ou de subventions pour aider à couvrir les coûts.

Aménager son logement, quelles pièces sont concernées ?

Lors de l’évaluation des pièces dangereuses pour les personnes âgées, l’accent doit être mis sur les pièces présentant des caractéristiques qui intéressent spécifiquement le résident. De plus, il est important de tenir compte des besoins de chaque résident lors de l’aménagement des lieus de vies.

La salle de bains

Les installations de la salle de bain sont particulièrement dangereuses.

  Comment choisir le meilleur téléphone portable simple pour les seniors ?

Des matériaux glissants associés à des conséquences potentiellement dangereuses se retrouvent dans la salle de bain. Par conséquent, il est crucial de mettre en place rapidement des mesures de sécurité pour y accéder.

Pendant l’heure du bain ou de la douche, utilisez une barre pour vous soutenir.

Le glissement est réduit en installant des autocollants ou des tapis en matériau granuleux.

Un siège de douche pliable vous permet de prendre une douche en étant assis au lieu de vous lever.

Installez des robinets thermostatiques dans votre maison pour plus de commodités.

Une cuisine sécurisée passe avant tout

Des accidents se produisent fréquemment aussi dans la cuisine. Il est suggéré d’utiliser ces conseils de décoration lors de la conception de votre cuisine.

Voici quelques conseils pour votre cuisine, qui peut l’aider à devenir moins sujette aux accidents :

  • Il est sage de garder un extincteur à proximité en cas d’urgence soudaine.
  • Les tables de cuisson à induction sont meilleures.
  • Les armoires du bas sont idéales pour les objets lourds.
  • Décalez les positions des prises électriques afin de ne pas avoir à vous pencher ni à vous tordre pour atteindre l’électricité.
  • Placez des tapis qui ne glissent pas sous l’évier.

Où dormir ?

Il est préférable d’avoir une chambre au rez-de-chaussée au lieu d’être à l’étage. Si vous avez un escalier, mais que vous avez des problèmes de mobilité, vous pouvez demander l’installation d’un monte escalier électrique.

Placez un téléphone à côté de votre lit pour appeler vos proches si besoin.

Gardez une bouteille d’eau, un verre et une lampe sur votre table de chevet pour vous faciliter la vie. Si vous le pouvez, optez pour un sommier électrique autonome réglable afin que chacun règle son lit selon ses envies. C’est un excellent moyen de stimuler le retour veineux, par exemple, vous pouvez élever les jambes. Pour vous allonger et vous lever facilement, vous pouvez utiliser le lit électrique pour vous mettre dans la meilleure position.

  Remplacement d'une baignoire par une douche senior : guide complet des prix et avantages

Aménager son logement quand on est senior pour vivre en toute sérénité, chez soi

Aménager son logement pour bien vieillir est un enjeu crucial pour de nombreuses personnes âgées.

Pour cela, les seniors doivent se faire accompagner par des professionnels tels que des auxiliaires de vie, des infirmiers ou des aides à domicile.

Les aidants, qu’ils soient familiaux ou professionnels, jouent un rôle primordial dans le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie ou handicapées.

Les services d’aide à la personne, le portage de repas, les soins à domicile et la téléassistance sont autant de solutions pour favoriser l’autonomie des personnes âgées et éviter l’isolement. Les caisses de retraite et les conseils généraux peuvent aussi proposer des aides financières ou des crédits d’impôt pour faciliter l’aménagement du domicile des personnes dépendantes.

Ne négligeons pas non plus l’importance du lien social et de la vie sociale pour les retraités. Les CCAS et les maisons de retraite peuvent proposer des activités pour faciliter les échanges et la convivialité. L’objectif ultime étant de permettre aux bénéficiaires de maintenir leur autonomie le plus longtemps possible, dans leur domicile ou en établissement spécialisé, tout en assurant leur sécurité et leur bien-être.

Notre partenaire